Options avancées

En direct du conseil municipal du 3 avril 2018

Ma Mairie 4 avril 2018

Voir toutes les actualités
 41 projets de délibération étaient à l'ordre du jour du conseil municipal.
 
PRÉVENTION ET SÉCURITÉ
Convention de partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nouvelle-Calédonie (CCI-NC) relative à la mise en oeuvre d’un label en hygiène alimentaire
 
Afin de responsabiliser les restaurateurs et de valoriser leur démarche de qualité en hygiène alimentaire, la Ville de Nouméa va expérimenter un projet de labellisation en hygiène alimentaire.
Celui-ci permettra une meilleure visibilité pour les consommateurs, une amélioration du niveau d’hygiène global des établissements alimentaires suivis par la Ville de Nouméa et la diminution de la fréquence des évènements de toxi-infection alimentaire collective (TIAC).
 
L’adhésion à ce label reposera sur une démarche volontaire des responsables d’établissements alimentaires.
20 établissements seront sélectionnés pour une phase pilote.
Ce dispositif se fera en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI-NC) qui bénéficie d’une expérience, d’un réseau et d’une méthode de mise en oeuvre de labels.
Le budget de cette phase s’élève à 2 224 000 F avec une participation de la Ville de 1 399 750 F et de la CCI-NC de 824 250 F.

Convention de partenariat et de prêt avec la société TOKUYAMA Nouvelle-Calédonie SA
Recommandé par les autorités compétentes pour les grands événements présentant un risque avéré, la commune va conclure un partenariat avec la société TOKUYAMA pour la mise à disposition à titre gracieux de quarante blocs anti-franchissement.
 
CADRE DE VIE
Organisation de bourses aux livres dans les médiathèques municipales
Les médiathèques municipales vont vendre des livres retirés des rayonnages (état du support, actualité du fonds, etc.) au prix unique de 100 F.
 
Modification de la délibération tarifaire 2018 instaurant un calcul modifié de la redevance de raccordement direct au réseau d’assainissement (RRDRA)
 
Le calcul actuel de la redevance de raccordement direct au réseau d’assainissement (RRDRA) est actuellement basé sur la notion d’équivalent-habitant, difficilement compréhensible par le public et parfois inéquitable (coût par exemple identique pour une villa F3 ou F7).
L’évolution du mode de calcul fera intervenir comme unique variable la surface de plancher hors oeuvre nette (SHON) pour la rendre plus claire et plus juste, sans permettre d’exonération.
 
MAIRIE PERFORMANTE
Marchés sur appel d’offres pour la surveillance d’édifices, espaces communaux et activités municipales pour 2018 à 2020
Pour rationaliser les dépenses, la Ville va engager des marchés de protection des bâtiments municipaux et d’interventions lors d’animations, de cérémonies ou d’évènements culturels, sportifs ou festifs pour 2018- 2020. Le montant prévisionnel annuel est estimé à 80 millions de F, soit un gain de 32 millions de F par rapport à l’année 2017.
 
Marchés de clientèle pour l’entretien des espaces verts publics, des cimetières, des accotements de voirie et du patrimoine végétal de la commune
Pour harmoniser et coordonner l’entretien de ces espaces à partir de l’année 2019, la Ville va adopter une gestion plus géographique et raisonnée des entretiens d’espaces verts en tenant compte de la biodiversité des sites, de leur situation et de leur fréquentation.
Cette gestion différenciée, avec des fréquences d’entretien adaptées à la physiologie du végétal et à son environnement, sera expérimentée pendant un an renouvelable une fois. Elle permettra de conserver un objectif de qualité esthétique et de salubrité. Sont concernés 90 sites dans les quartiers sud.
Les appels d’offres spécifiques d’élagage et d’entretien des réseaux d’arrosage pour les autres zones restent sans modification et sont lancés pour 3 ans.
 
Le montant prévisionnel total annuel est de 567.500.000 F.
 
Marché de clientèle pour la gestion, l’exploitation et l’animation des piscines municipales Henri Daly à Rivière-Salée et Jacques Mouren au Ouen-Toro
La future ouverture du Centre Aquatique de Magenta (CAM) à la fin de l’année 2018 a conduit à une réflexion sur les modes de gestion des piscines de la commune.
 
La solution économique et organisationnelle la plus adaptée est de :
  •  gérer en direct le CAM sur un premier cycle de trois ans en transférant les agents de la piscine Jacques-Mouren vers la nouvelle installation ;
  •  confier à un tiers, par un marché sur appel d’offres d’une même durée, la piscine Jacques-Mouren au Ouen Toro (actuellement gérée en régie par le service municipal des sports) et la piscine Henri-Daly à Rivière-Salée (confiée en gestion à l’association l’Olympique de Nouméa pour trois ans depuis 2016).
Le marché inclura la gestion, l’exploitation et l’animation de ces piscines, l’accueil et la surveillance des publics (administrés, scolaires et associations), ainsi que le respect des conditions d’hygiène.
Le montant prévisionnel est estimé à 330.000.000 F sur trois ans.
La mixité de ces modes de gestion permettra également le maintien de la qualité du service auprès des usagers, une meilleure gestion du personnel et l’accès de ces installations au plus grand nombre (administrés, scolaires et associations).

Marché(s) sur appel d’offres ouvert pour la réalisation d’un centre cinéraire au PK5 et autorisation accordée au Maire pour présenter une demande de permis de construire au nom de la Ville
La Ville de Nouméa souhaite réaliser un nouveau crématorium sur le site du cimetière du 5e Km pour :
  •  améliorer le service à la population en proposant une réelle alternative sur le choix des funérailles ;
  •  maîtriser les tarifs de crémation afin de les rendre plus attractifs.
Ce projet d’environ 400 m² permettra six crémations quotidiennes et disposera d’un système de traitement des fumées conforme aux normes européennes.
Il comprendra notamment un hall d’accueil, deux salles de visionnage de l’entrée du cercueil dans le four, une salle de remise des urnes, l’agrandissement du jardin des souvenirs existant, la réalisation de puits de dépôt des cendres, des columbariums et cavurnes. Il sera entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite.
 
Le montant des travaux est estimé à 260.000.000 F.
D’une durée d’environ un an, ils pourraient débuter au cours du quatrième trimestre de l’année 2018.
 
AMENAGEMENT URBAIN
 
Dénomination de rues de la Ville de Nouméa et de la « villa Célières »
De nouvelles dénominations sont proposées pour rendre hommage à des personnalités qui ont marqué le paysage calédonien.
A Nouville, trois axes du lotissement « Coeur de Nouville » :
  • le 1er axe, depuis la rue Contre-amiral Joseph-Du-Bouzet et se terminant en impasse, sera dénommé rue Rémi-Le-Goff (1929-2014)
    Grand reporter, Rémi Le Goff a notamment fondé l’Association des Journalistes Européens. Il a été décoré de nombreuses médailles dont la médaille commémorative du 10e anniversaire de la signature du Traité de Rome. La « statue de la Victoire – personnalité de l’année 1984 – prix mondial de la culture » lui a été décernée par le Centre d’Etude et de Recherche des Nations pour son apport significatif à l’amélioration de la société contemporaine par son engagement culturel et professionnel dans son secteur d’activité.
  • le 2e axe, raccordé à la nouvelle rue Rémy-Le-Goff, sera dénommé rue Albert-Kakéa (1930-2017). Chauffeur de bus puis magasinier à la SLN, ce joueur de football du club l’Impassible a été le premier Mélanésien à faire partie de la sélection calédonienne de football en 1951. Surnommé « le Prince du stade », il a été reconnu comme l’un des meilleurs joueurs du Pacifique de l’époque.
     
  •  le 3e axe, parallèle à la nouvelle rue Rémy-Le-Goff, sera dénommé rue Diégo-Sanuy (1903-1992). Mécanicien décoré de l’ordre national du Mérite, ayant participé en 1939 à la préparation du raid aérien Nouméa-Paris aux côtés des pilotes Henri Martinet et Paul Klein, il a réalisé et réparé plusieurs ouvrages mécaniques de forge et de fonderie pour la marine nationale, la marine marchande, la société Le Nickel et bénévolement pour les Petites soeurs des pauvres. Il a été un des membres fondateurs de la Fédération patronale de Nouméa, où il a siégé pendant 34 ans.
A Normandie, l’axe 2 du lotissement « La Roche Grise », à cheval sur les communes de Nouméa et de Mont-Dore, et situé à l’intersection de la route de la Roche Grise, prendra le nom de rue Jean-Wasman (1941-2017)
Ce chef magasinier responsable de l’approvisionnement à Air Calédonie a été élu conseiller municipal au sein du groupe RPCR en juin 1995 et a siégé au sein de la commission des sports et de la jeunesse. Il a été réélu conseiller municipal de 2000 à 2007 puis adjoint au maire Jean Lèques de 2008 à 2014, en charge de l’état-civil et des sports. Jean Wasman a également oeuvré au sein de nombreuses associations, notamment l’Association indonésienne de Nouvelle-Calédonie.
 
Au Faubourg-Blanchot, la villa Célières sera renommée « Foyer des Calédoniens ».
Ce bâtiment, situé au 21, route du Port-Despointes, a été acquis par la Ville en 2003 et restauré entre 2006 et 2007. Il a été mis à la disposition de l’association « Maison Célières – Maison du livre de la Nouvelle-Calédonie » à l’issue des travaux de réhabilitation. Ladite association ayant mis fin à la convention la liant à la Ville fin 2017, le bâtiment est désormais géré l’association « Témoignage d’un passé ». Cette association a pour objet la création de musées, d’espaces muséographiques et la sauvegarde du patrimoine historique de la Nouvelle-Calédonie.
 
Marché de clientèle pour des travaux sur les réseaux d’assainissement et des travaux de raccordement
 
La Ville de Nouméa va confier à un prestataire la réalisation de travaux sur les réseaux d’assainissement de la Ville, ainsi que des travaux de raccordement.
Ces chantiers sont indispensables au maintien en bon état des réseaux et à une gestion pérenne de ces équipements.
Le montant prévisionnel de ce marché d’une durée d’un an, renouvelable deux fois, est estimé à 100 millions de F.
 
SUBVENTIONS : 196 249 471 F
 
 103 640 000 F : subventions culturelles 2018
- 38.000.000 F à l’association Théâtre de l’Ile pour le fonctionnement et la programmation artistique ;
- 14.100.000 F à l’association Ecole de Cirque de Nouvelle-Calédonie pour le fonctionnement ;
- 12.450.000 F à l’association Le Mouv’ pour le fonctionnement et les animations de médiation ;
- 9.500.000 F au Conservatoire de Musique et de Danse de la Nouvelle-Calédonie pour l’enseignement décentralisé de proximité dans les maisons de musique municipales, la saison artistique « Ile de Lumière », la reconduction du partenariat portant sur les actions d’enseignement musical auprès des élèves nouméens, et le financement du département de danse ;
- 7.500.000 F à l’association « Jeunes et Toiles » pour le festival de cinéma jeunesse La Première Séance au Rex-Nouméa ;
- 5.500.000 F à l’association Musée Maritime de Nouvelle-Calédonie pour le fonctionnement ;
- 5.300.000 F à l’association La Cathédrale, Notre Patrimoine pour la deuxième tranche des travaux d’entretien et de restauration nécessaires à la conservation et à la restauration de l’édifice ;
- 5.000.000 F à l’association Le Chapitô de Nouvelle-Calédonie, pour la diffusion décentralisée de spectacles et l la régie et la programmation internationale de Nouméa Féérie (action au titre du contrat d’Agglomération 2017-2021 pour 1.300.000F) ;
- 3.100.000 F à l’association Fédération des OEuvres Laïques (FOL) pour le développement des activités culturelles (diffusion de films à la Vallée des Colons : Les Toiles de Taragnat, Fol’Ecran, Mon Pays Notre Destin Commun, Les bons contes Au fil des mots et Veillées Contées des Vacances) ;
- 1.740.000 F à l’Association Témoignage d’un passé pour le fonctionnement de l’association, l’accueil et animation à la Maisons Célières, organisation d’évènements sur le site historique du bagne de Nouville « La Nuit des Illuminés » ;
- 600.000 F à l’Association Sublimage pour le 9e festival de l’image sous-marine au Rex-Nouméa du 23 au 27 mai 2018 et la préparation de la 10e édition en 2019 ;
- 500.000 F à l’Association Calédonia +687 pour le festival Calédonia +687 les 16 et 17 juin 2018 sur la place de la Marne ;
- 200.000 F à l’Association au Royaume des Enfants pour la 26e édition de Noël ;
- 100.000 F à l’Association Le Cercle du Musée de la Ville de Nouméa pour des conférences, visites guidées et soutien aux 2 musées de la Ville ;
- 50.000 F à l’Alliance Champlain pour la semaine internationale de la langue française et de la francophonie du 17 au 25 mars 2018, des 10 mots et des mots d’or 2018.
 
38.000.000 F : subvention 2018 à la Mission d’Insertion des Jeunes (MIJ) pour un programme d’insertion sociale et professionnelle à destination des jeunes en difficulté
 
33.300.000 F : subventions 2018 pour des programmes d’insertion sociale et professionnelle et d’actions socio-éducatives
- 31.050.000 F sur les crédits du contrat d’agglomération 2017-2021, opération «Plan d’actions pour la jeunesse» à l’association ACTIVE pour le programme d’actions de formation et d’aide à l’insertion et la poursuite du dispositif SEB, Stage Environnement Bâtiment ;
- 2.250.000 F à l’Association de Dépotage et de Manutention de Nouméa pour la réinsertion par le travail de personnes en situation d’exclusion
 
8.591.421 F : subvention à Association Médicale de Lutte contre l’Ivresse Publique et Manifeste (AMLIPM) pour les astreintes et permanences de médecins au commissariat central en 2018.
 
6.000.000 F : subvention à l’Amicale de la Ville de Nouméa pour ses actions 2018
 
2.625.000 F : subventions 2018 à des associations pour l’animation d’espaces publics numériques en 2018
- 2.125.000 F à la Fédération des OEuvres Laïques (FOL) pour le financement de l’accueil et de l’animation de l’espace public numérique de Taragnat, ainsi que la maintenance du matériel ;
- 500.000 F à l’association Accueil pour l’accueil et l’animation de l’espace Cyberbase à Doniambo.
 
1.593.050 F : subventions scolaires 2018
- 1.093.050 F à la coopérative de l’école maternelle Les Pensées pour l’aménagement de la cour de l’école en raison du retrait des jeux pour non-conformité ;
- 400.000 F à l’Office central de la coopération à l’école Vallée du Tir pour l’opération «Embellissons nos écoles 2018» ;
- 100.000 F à l’Association des parents d’élèves de l’école Serge-Laigle pour le renouvellement de la bibliothèque de l’école.
 
1.000.000 F : subventions sportives 2018
- 400.000 F à la Ligue Calédonienne de Tennis pour le 15e ATP Challenger en janvier 2018 ;
- 200.000 F au Cercle des Nageurs Calédoniens pour le 25e Meeting Qantas le 28 avril 2018 ;
- 200.000 F à la Ligue de Judo de Nouvelle-Calédonie pour les Océanias de judo des 6, 7 et 8 avril 2018 à la salle omnisports de l’Anse-Vata ;
- 100.000 F à l’Olympique de Nouméa section Natation pour la 24e traversée Anse-Vata/île aux Canards en février 2018 ;
- 100.000 F à l’Olympique de Nouméa section Triathlon pour la 1ère édition de la swimrun le 22 juillet 2018.
 
1.000.000 F : subvention 2018 au Comité de Promotion de la Santé Sexuelle (CP2S) pour un programme de prévention dans les quartiers, sur les crédits du contrat d’agglomération 2017-2021, opération « plan d’actions pour la jeunesse »
 
500.000 F : subventions 2018 à des établissements scolaires pour des projets en lien avec les villes jumelles
- 200.000 F pour le déplacement de 8 élèves de terminale Bac Pro Restauration dans le cadre d'une formation à Taupo en Nouvelle-Zélande du 7 mai au 8 juin 2018
- 200.000 F au collège Jean-Mariotti pour le déplacement de 24 élèves de 5e à Taupo dans le cadre des projets « Keep communication, interculturality and francophony alive in New-Zealand » et « Immersion in the Kiwi way of life » fin octobre 2018
- 100.000 F pour le déplacement de 12 élèves du lycée Escoffier section mention complémentaire Barman Barista dans le cadre d'une formation à la Gold Coast du 1er au 8 novembre 2018 ;

<

Quartiers : Centre-ville

Lieu : Hotel de ville

Voir sur Youtube

Rechercher une actualité