Options avancées

En direct du conseil municipal du 8 novembre 2018

Ma Mairie 9 novembre 2018

Voir toutes les actualités

53 projets de délibération étaient à l'ordre du jour du conseil municipal.
 

BUDGET
→ Décision modificative n° 2 du budget principal, du budget annexe de la gestion des déchets ménagers, du budget annexe de la distribution d’eau potable et du budget annexe des réseaux d’assainissement et des stations d’épuration de la Ville de Nouméa pour l’exercice 2018
Après quelques mois d’exercice et une première décision modificative intervenue le 31 juillet dernier, il s’est avéré nécessaire d’opérer des ajustements du budget principal primitif et des budgets annexes primitifs de la Ville, tant en dépenses qu’en recettes. Ces dernières modifications permettent de tenir compte de recettes supplémentaires et d’adapter les dépenses liées notamment aux travaux engagés par la Ville. Les autorisations de programme ainsi que la répartition des crédits de paiement ont ainsi été corrigés.

SÉCURITÉ
→ Travaux d’Intérêt Général (TIG) & Travaux Non Rémunérés (TNR)
La Ville de Nouméa s’est engagée comme collectivité volontaire pour recevoir des personnes condamnées à des TIG ou des TNR. Un agent de la Ville est chargé de coordonner les mesures pénales réparties dans tous les services et notamment dans la brigade anti tag. Afin de formaliser les échanges et les pratiques désormais en place, une convention de partenariat sera conclue avec le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation de Nouvelle-Calédonie (SPIP).

→ Extension du dispositif de vidéo-protection
Pour l’exercice 2018, l'Exécutif de la Ville de Nouméa a souhaité densifier la couverture en vidéo-protection du territoire communal. Suite à l’adoption par le conseil municipal d’une première tranche, une seconde extension de 15 à 20 caméras supplémentaires permettra d’améliorer la couverture des zones les plus sensibles de la Ville, d’assurer la protection des personnes et des biens dans les lieux où se produisent de nombreux faits de délinquance et d’incivilités, de renforcer la protection des bâtiments et installations publics et de leurs abords, ainsi que la régulation et la surveillance du trafic routier.
 
ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE
→ Promotion du développement durable sur le Parc Urbain de Sainte Marie en partenariat avec la Calédonienne Des Eaux (CDE)
Conformément à la convention cadre signée avec la Calédonienne des Eaux en début d’année, un partenariat est engagé pour la promotion du développement durable sur le Parc Urbain de Sainte Marie. La CDE s’engage ainsi à participer à la réalisation des raccordements eau potable et eaux usées des équipements et bâtiments présents sur le parc urbain et la mise à disposition d’un jeu pour enfants illustrant les principes du développement durable sur la plaine de jeux du parc.

→ Convention de financement avec l’Agence Calédonienne de l’Energie (ACE) pour la rénovation de 85 points lumineux à la Baie des Citrons
La Ville de Nouméa s’est engagée pour la rénovation de 85 points lumineux des rues Tardy de Montravel, Paul Montchovet et du Capitaine Desmier, sur le quartier de la Baie des Citrons. Pour ce projet, l’Agence Calédonienne de l’Energie (ACE) a attribué à la Ville de Nouméa une subvention de 15 606 500 F correspondant à 65 % du cout global de l’opération.
 
→ Travaux d’assainissement de la rue Blaise Pascal – Quartier de l’Anse-Vata
Le réseau d’assainissement de la rue Blaise Pascal est un réseau unitaire comportant un déversoir d’orage qui rejette par temps de pluie des effluents d’eaux usées dans la baie de l’Anse-Vata. Afin d’améliorer la qualité des eaux de baignade du secteur, le schéma directeur d’assainissement prévoit la mise en séparatif de cette partie du réseau. Les axes concernés sont la rue Blaise Pascal, la servitude longeant la maternelle des Lys et la Communauté du Pacifique Sud, ainsi que la traversée de la promenade Roger Laroque. Ces travaux pourraient commencer au 2ème trimestre 2019 pour une durée estimée à 19 mois.

→ Convention de partenariat relative à la mise en place d’un accord de collaboration avec l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD)
Dans le cadre de l’ambition « Un projet urbain modernisé », la Ville de Nouméa a conclu avec l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) un partenariat ayant notamment pour objectifs de réaliser certaines expertises, d’organiser des actions de formation à la recherche et au perfectionnement pour les agents de la Mairie, etc. Durant ses 5 ans d’exécution, un comité directeur sera chargé du suivi de cette collaboration. Des conventions particulières fixeront les éventuelles modalités financières nécessaires à la mise en oeuvre de chaque action.

 Partenariat avec l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) pour la réalisation d’une étude sur la biologie et l’écologie des requins tigres et des requins bouledogues
Les partenaires institutionnels tels que le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, le port autonome et la province Sud accompagnés des scientifiques de l’IRD, ont décidé de collaborer sur un programme d’étude des populations et de l’écologie des requins de Nouvelle-Calédonie. La participation de la Ville de Nouméa à hauteur de 11 660 000 F est estimée au prorata de son linéaire côtier.
 
AMÉNAGEMENT URBAIN
→ Renouvellement de la conduite d’adduction principale DN800 à Rivière-Salée
La conduite d’adduction d’eau brute en fonte ductile de diamètre DN 800, en provenance du barrage de Dumbéa, a été posée en 1972. Cette conduite stratégique constitue l’alimentation principale d’eau de la ville et de la SLN. Toutefois, située sous l’emprise de l’ancienne voie ferrée, cette conduite a été sujette à plusieurs casses, dont trois importantes en 2016, liées à son âge avancé et au caractère agressif du sol environnant (marnage, eau salée). La Ville prévoit ainsi de renouveler un tronçon de 1000 mètres environ, le long de la mangrove de Rivière-Salée, par une conduite en fonte revêtue résistante aux terrains agressifs. Ces travaux pourraient commencer au 2nd semestre 2019 pour une durée d’environ 16 mois.
 
CADRE DE VIE
→ Optimisation des marchés de clientèle pour le nettoyage de tags sur la Ville de Nouméa
La Ville de Nouméa a pour objectif constant d’améliorer le cadre de vie des Nouméens. Pour ce faire, elle se doit d’assurer une lutte significative contre les tags, pour laquelle le nettoyage récurrent de ces nuisances constitue un élément primordial. Jusqu’à présent, ces prestations étaient assurées sur commandes ponctuelles. Il s’agit désormais d’optimiser, d’améliorer et de densifier cette action à travers la mise en place d’un marché qui permettra de définir un cahier des charges spécifique avec une organisation adaptée et une plus grande ouverture à la concurrence pouvant disposer d’éventuelles innovations en la matière et une meilleure maîtrise des coûts associés.
 
SOLIDARITÉ
→ Convention financière avec la Nouvelle-Calédonie pour l’acquisition de trois fauteuils de baignade pour les personnes à mobilité réduite dans le cadre de l’appel à projets Handi’loisirs
En juin 2018, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a lancé la 2ème édition de l’appel à projets pour l’investissement des collectivités publiques en faveur de l’accessibilité aux loisirs des personnes en situation de handicap, intitulé Handi’loisirs. Une initiative inscrite dans le cadre du Schéma Directeur du Handicap et de la Dépendance. Le projet de la Ville de Nouméa a été retenu permettant l’acquisition de fauteuils de baignade pour les personnes à mobilité réduite qui pourront être utilisés au Centre Aquatique de Magenta et lors de manifestations grand public conduites en bord de mer.
 
NUMÉRIQUE
→ Acquisition d’une oeuvre d’art numérique
Afin d’améliorer l’attractivité de la Ville et l’accès à l’information pour tous, la Ville s’est engagée à faire bénéficier à ses administrés des progrès numériques au service de la qualité de la vie, du mieux vivre ensemble et des relations avec les services de la Ville. A ce titre, la Ville acquiert auprès de l’Association MwâUnesco une oeuvre d’art de Marie Claudel « L'Haptonymphe », constituée de maillage de fils électriques crochetés monté sur socle racine, images et sons diffusés avec programmation informatique. Une convention de prêt permettra à la Ville de mettre à disposition cette oeuvre à des divers structures et organismes lors d’évènement particuliers.
 
SUBVENTIONS : 119 406 218 F
→ Sécurité : 1 000 000 F
1 000 000 F à la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) pour l’entretien et le fonctionnement des embarcations de la station de Nouméa

→ Solidarité : 1 000 000 F
1 000 000 F à l’Association Vivre Sans Dépendance (AVSD) dans le cadre de la convention triennale conclue en 2017 pour la mise en place de temps de prévention et d’écoute sur la santé et visant notamment à la réduction des addictions et des conduites à risques au sein des Maisons Municipales de Quartiers et Espaces assimilés.

→ Culture : 275 000 F
275 000 F à l’association Nouméa Fashion Week pour l’organisation de la 1ère édition de la Fashion Week dans le cadre de la promotion de la mode vestimentaire calédonienne au Château Hagen du 18 au 20 octobre 2018 ;

→ Scolaire : 90 760 000 F
90 000 000 F à la Direction Diocésaine de l’Ecole Catholique (DDEC) dans le cadre du contrat d’association conclu en 2008 pour la participation de la Ville aux frais de fonctionnement des classes élémentaires privé sous contrat. Un premier versement de 83 409 282 F ayant été effectué au 15 mars dernier, il est proposé de verser le reliquat pour un montant de 6 590 718 F.
459 000 F à l’APEI pour le fonctionnement des classes spécialisées au sein de l'établissement.
226 000 F à la Coopérative de l’école Edmond DESBROSSE pour l'organisation d'animations de fin d'année (la venue du Père Noël et la distribution de cadeaux).
75 000 F à l’association des parents d'élèves de l'école Serge LAIGLE pour l'achat d'un jeu complet de pièces d'échecs géantes pour la cour de récréation.

→ Jeunesse : 6 900 000 F
300 000 F au Centre Information Jeunesse de Nouvelle-Calédonie (CIJNC) dans le cadre du Plan Actions Jeunesse 2017/2021 en faveur du développement de l’offre d’information aux jeunes, de la promotion du volontariat et de l’aide à la mobilité.
6 600 000 F attribuée à diverses associations organisatrices de Centre de Vacances et de Loisirs au titre d’avance de subvention pour l’exercice 2019, soit 1 387 748 F à l’Association Calédonienne pour l’Animation et la Formation (ACAF), 1 709 052 F à l’Association les Villages de Magenta (ALVM), 1 127 348 F à l’Association Périscolaire et d’Animation autour du Sport (PASPORT), 1 496 638 F à l’Association Fédération des OEuvres Laïques (FOL) et 879 214 F à l’Association Sports Eveil Attitude (SEA).

→ Sport : 10 721 218 F
5 840 000 F à divers clubs de la Ville dans le cadre de l’opération « clubs omnisports » poursuivie depuis l’année 2000 pour le développement des associations sportives de la commune. 1 180 000 F à l’association Sportive du 6ème km ; 1 150 000 F à l’association Sportive de Magenta ;1 070 000 F au Club Olympique de Nouméa ; 770 000 F à l’association Sportive des PTT ; 650 000 F à l’association Sportive et Culturelle de Gaica ; 520 000 F à l’association Sportive de Rivière Salée ; 500 000 F à la Jeunesse Sportive de la Vallée du Tir.
4 381 218 F à diverses associations sportives pour la réfection ou l’amélioration des équipements sportifs pour parfaire la qualité, la sécurité et l’accueil, et permettre d’accroître les pratiques sportives. 1 714 140 F l’amicale Vietnamienne de Nouvelle-Calédonie ; 575 660 F à l’association Hippique La Gourmette ;526 155 F à l’association l’Etrier de Nouméa ; 565 263 F à l’Entente Douanière de Tir à la Cible ; 1 000 000 F à l’association Olympique de Nouméa Section Tennis.
400 000 F à l’Académie du Pacific Sud Rugby pour l’organisation de la Classic Rugby Cup Nouméa qui s’est déroulé du 24 août au 1er septembre 2018.
100 000 F à l’association Hippique la Gourmette pour l'organisation des Masters 2018 qui se dérouleront les 1er, 2 et 3 novembre 2018 sur le site de l'hippodrome Henry MILLIARD.
 
→ Environnement : 8 750 000 F
250 000 F à CALEDOCLEAN pour la réalisation d'opérations de nettoiement de sites pollués, collecte et tri de macro-déchets ramassés, éradication d'espèces végétales invasives, régénération de forêt sèche et mangrove (pépinières et replantation) ;
150 000 F à l’association Symbiose pour le développement d’un club junior destiné à assurer une médiation scientifique sur des thématiques liées au développement durable ;
8 150 000 F à l’association SCAL’AIR pour le fonctionnement de l'association dédiée à la surveillance de la qualité de l'air ;
200 000 F à l’association SOS Mangrove pour le fonctionnement de l’association et leur participation aux évènements organisés avec la Ville.
 
 
 
 
 

Quartiers : Centre-ville

Lieu : Hotel de ville

Articles similaires

Voir sur Youtube

Rechercher une actualité