Options avancées

Nouveau règlement sur l'emploi du feu sur la commune de Nouméa

Prévention et sécurité 3 octobre 2018

Voir toutes les actualités
Afin d’assurer la sécurité des personnes et des biens, l’usage du feu sur Nouméa est réglementé par un nouvel arrêté (arrêté 2018/3459). Précisons sur ce qui est autorisé ou non de faire sur l’ensemble du territoire de la commune.
 
Douze articles précisent dans le détail les dispositions prises par la Ville pour assurer la sécurité de tous, prévenir la naissance d’incendies, en faciliter la lutte et en limiter les conséquences.
 
SONT INTERDITS :
  • Les feux de déchets « ménagers » (ordures ménagères et assimilés recyclables ou non, encombrants, déchets organiques…) sont interdits.
  • Les feux de déchets dits « verts » (produits de la tonte, branches, feuilles mortes, palmes, écobuages…) sont interdits. Toutefois, une dérogation peut être accordée par la Ville sur demande écrite au plus tard quinze jours avant la date prévue du brûlage.
  • Les dépôts d'ordures étant souvent une cause d'incendie, il est interdit d'abandonner, de déposer ou de jeter des ordures ménagères, détritus, matériaux ou déchets sur la voie publique ou à proximité des espaces naturels. Seuls les dépôts de déchets dits « ménagers volumineux » à fin de collecte par les services compétents sont autorisés.
  • Pendant la période de sécheresse, du 1er septembre au 31 mars de l’année suivante, il est interdit d'allumer du feu, de faire usage de pétards de toutes sortes y compris les feux d’artifices, de jeter des objets en combustion ainsi que de fumer, à l'intérieur et jusqu'à une distance de deux cents mètres des espaces boisés, places, jardins, parcs et autres.
Conformément aux dispositions de l’article R.610-5 du code pénal, la violation des interdictions ou le manquement aux obligations édictées par l’arrêté municipal, sont punis de l’amende prévue pour les contraventions de 1ère classe d’un montant de 4 500 F.
 
SONT AUTORISÉS :
  • L’usage des feux domestiques à but alimentaire (barbecue, four traditionnel…) est autorisé toute l’année à la condition de pouvoir les maitriser par tout type de moyen adapté (extincteur, tuyau d’arrosage…).
  • Pendant la période de sécheresse, l’usage des feux d’artifices de divertissement est autorisé seulement les 24, 25 décembre, 31 décembre et 1er janvier, et pendant la fête du têt.
Des autorisations exceptionnelles supplémentaires pourront être accordées, au cas par cas, par la Ville sur demande écrite au plus tard 15 jours avant la date prévue de l’évènement.
  • Tous les lâchers de lanternes célestes sont soumis à autorisation de la Ville sur demande écrite formulée au plus tard 15 jours avant la date de l’évènement.
SONT OBLIGATOIRES :
  • Les propriétaires ont l’obligation de débroussailler jusqu’à une distance de cinquante mètres autour des habitations et de tout autre édifice.
  • Les feux, de quelque nature qu’ils soient, ne peuvent être allumés que par temps calme (vitesse moyenne du vent inférieure à 15 noeuds). Ils doivent être constamment et attentivement surveillés et ne peuvent être abandonnés qu’après avoir été complètement éteints. L’emplacement ainsi que le pourtour du foyer doivent, au préalable, être décapés à sol nu de telle manière que le feu ne puisse se propager.

Télécharger l'arrêté

Quartiers : 6è Km, 7è Km, Normandie, Tina, Saint-Quentin, Vallée-du-Tir, Doniambo, Montagne-Coupée, Montravel, Vallée-des-Colons, Faubourg Blanchot, Magenta, Ouémo, Haut magenta, Aérodrome, 4ème kilomètre, Portes-de-Fer, Val Plaisance, Receiving, N’Géa, Orphelinat, Motor Pool, Trianon, Baie-des-citrons, Anse-Vata, Centre-ville, Nouville, Quartier latin, Vallée du Génie, Artillerie

Voir sur Youtube

Rechercher une actualité