Options avancées

Exposition "Passion de collectionneurs" du 26 janvier au 21 avril à la Maison Higginson

Culture & loisirs 26 jan / 21 avr

Voir tout l'agenda
L’exposition « Passion de collectionneurs » à la Maison Higginson présente 57 oeuvres issues de trois collections d’art : le fonds d’art municipal et deux collections privées.
C’est l’occasion de (re)découvrir des artistes qui ont sublimé les paysages et les habitants de Nouvelle-Calédonie et de Polynésie Française.
 
3 COLLECTIONS, 3 ESPACES
L’exposition est composée de trois espaces de couleur différente. La couleur des murs des espaces, « fil rouge » de la scénographie, symbolise l’appartenance des oeuvres à chacune des collections.
Elle est également une référence à la manière classique de présenter des oeuvres de grandes collections dans des grands musées (National Gallery de Londres avec ces surprenantes tentures turquoise ou Musée du Prado avec ses murs rouges) et se différencie ainsi de la tendance minimaliste de certains musées contemporains qui optent pour des espaces blancs immaculés.
 
 
Yvon Jauneau, Le CycloneEspace 1 : le fonds d’art municipal au rez-de-chaussée
 
Cet espace, de teinte orangée, comprend 15 tableaux achetés depuis 2015 par la Ville auprès de galeries de la place, qui prospectent les ventes nationales et internationales.
On y trouvera notamment des vues de Nouméa : Eglise du Voeu. Trois personnages sous un arbre de Nicolaï Michoutouchkine (1972) ; Maison en démolition. Atelier de l’artiste au Quartier Latin de Robert Tatin d’Avesnières (1961) ; Les jardins du square Olry de Robert Tavernier (1958), mais également des pièces plus graphiques comme Sans-titre de Aloï Pilioko (1973), dont la vigueur du trait rappelle l’art de l’affiche, ou le Couple de Henri Crocq.
La sélection comprend également trois autres tableaux de Robert Tatin d’Avesnières et des oeuvres de Pierre Lacouture, René Vermande, Yvon Jauneau, Jacquot et Jean-Claude Bouloc.
 
 
Paul Mascart, Wahea, indigène des Iles « Loyauté » - Maré, 1933.Espace 2 : la première collection privée dans les trois premières salles du 1er étage
 
La première collection privée regroupe 14 tableaux dont quatre peintures du célèbre Paul Mascart : Baie de Plum – jardin Bloc (c.1930) ; Coup d’Ouest Baie des Citrons (c.1930) ; Port Despointes (c.1930) et Wahea, indigène des Iles « Loyauté » - Maré (1933) , et deux oeuvres de Robert Tavernier : Moorea (1959) et Tao – Nouvelle-Calédonie (c.1970).
 
La couleur terracotta sur les murs met en valeur la constance des coloris ocre, brun des tableaux mais aussi les couleurs complémentaires rouge et bleu qui célèbrent le paysage local et la carnation des portraits.
 
 
 
 
 
 
Paul Mascart, Place des Cocotiers – Flamboyants, 1934.Espace 3 : La deuxième collection privée dans le couloir et 2 salles au 1er étage
 
La deuxième collection privée propose 28 peintures présentées dans deux salles et le couloir.
On y trouve l’oeuvre la plus ancienne de l’exposition : Paysage près de la Conception d’Henri Rolland, huile sur panneau datant de 1916. Et des oeuvres de Henri Dumien, Paul et Roland Mascart, Lucien Nielly, Robert Tatin d’Avesnières, René Vermande, Adriaan Herman Gouwe, Octave Morillot, William Alister Macdonald, Fabien Coup de Fréjac dit Fabiano, Jean Michon et Jean Masson.
 
Ces oeuvres permettent de rendre compte des similitudes et des différences qui s’instaurent entre la production artistique liée à la Nouvelle-Calédonie et celle liée à la Polynésie française. Le bleu des murs fait écho au lien naturel qu’est l’océan Pacifique entre ces deux régions.
 
INFOS PRATIQUES
Maison Higginson. 5-7, rue de Sébastopol, Centre-ville.
Entrée libre et gratuite.
Ouvert du mercredi au vendredi de 12h à 18h et le samedi de 14h à 18h.
 

 

Quartiers : Centre-ville

Voir sur Youtube

Rechercher dans l'agenda