Options avancées

L’économie nouméenne

L’histoire de Nouméa, à l’image de la Nouvelle-Calédonie, se mêle étroitement à celle de l’activité minière. L’usine de Doniambo, de la Société Le Nickel, a vu depuis 1910 les quartiers de Nouméa se rapprocher progressivement de la Vallée-du-Tir, où habitaient les premiers salariés de celle qui s’appelait alors la Société des Hauts Fourneaux.

Nouméa connait une économie florissante, partagée entre les industries et l’artisanat, qui s’épanouissent dans la presqu’île de Ducos, le commerce et les services avec la création récente de quartiers d’affaires et le tourisme, notamment maritime, qui connait un fort développement grâce à la venue de nombreux croisiéristes et l’aménagement d’un espace dédié, sur le port. Le secteur du BTP, en bonne santé, témoigne de cette activité prospère.

En savoir plus

La Nouvelle-Calédonie parmi les 20 pays les plus riches du monde

La richesse économique de la Nouvelle-Calédonie présentée par son PIB par habitant traduit la position privilégiée que l’île occupe au sein du Pacifique Sud, des DOM-TOM et du monde. Ainsi, avec un PIB par habitant de l’ordre de 3,0 millions de F.CFP en 2013, la Nouvelle-Calédonie se place parmi les vingt pays les plus riches de la planète devant l’Australie et la Nouvelle-Zélande.