Options avancées

Qualité des eaux

Pour profiter pleinement et sereinement des plages nouméennes, la Ville de Nouméa a initié et a assuré pendant  environ 10 ans  la surveillance de la qualité des eaux de baignade de sa commune.  A partir de la saison balnéaire 2014-2015,  la Ville a souhaité que la Nouvelle Calédonie exerce sa compétence en matière de surveillance des eaux de baignade sur la commune de Nouméa . Ainsi, depuis décembre 2014, la DASS-NC procède à l’analyse des eaux de baignade sur l’ensemble des zones de baignade de la commune. Les résultats sont affichés à l’Hôtel de Ville et sur le site internet de la DASS.

Pour consulter les bulletins d’analyse, rendez vous sur le site de la DASS ou contactez le Service Santé-Environnement de la DASS-NC (E-mail: sante-env.dass@gouv.nc ; Tel (secrétariat) : (+687) 24 37 17)

En complément des analyses réglementaires réalisées 1 fois par mois par la Direction des affaires sanitaires et sociales de Nouvelle-Calédonie (DASS-NC) durant la saison balnéaire (de décembre à avril), la Ville de Nouméa procède depuis le 4  janvier 2016 à des analyses 1 à 2 fois par semaine des 6 zones de baignade et d’activités nautiques les plus fréquentées de la commune. Retrouvez ces résultats dans l'onglet Qualité des eaux de baignade ci-dessous.

 Qualité des eaux de baignade 
En complément des analyses réglementaires réalisées 1 fois par mois par la Direction des affaires sanitaires et sociales de Nouvelle-Calédonie (DASS-NC) durant la saison balnéaire (de décembre à avril), la Ville de Nouméa procède depuis le 4  janvier 2016 à des analyses 1 à 2 fois par semaine des 6 zones de baignade et d’activités nautiques les plus fréquentées de la commune.

Cette surveillance accrue est rendue possible par la mise en place d’un nouveau dispositif d’analyse des eaux de baignade permettant de connaître le résultat des prélèvements en moins de 24h. Elle illustre la volonté de la Ville de permettre aux Nouméens de se baigner en toute sécurité tout au long de l’année.

Un dispositif municipal d’analyse rapide Les prélèvements :
- 2 fois par semaine, lundi et jeudi,  sur les plages de la Baie-des-Citrons, de l’Anse-Vata et de Magenta ;
- 1 fois par semaine, le lundi, à la pointe Magnin et promenade Pierre-Vernier (école de voile)
- 1 fois par semaine, le jeudi, sur la plage du Kuendu Beach,

Les résultats d’analyses sont connus sous 18 heures pour les Escherichia Coli et de sous 24 heures pour les entérocoques, au lieu de 48 heures avec les méthodes d’analyses classiques. Ils permettront une réactivité immédiate en cas de résultats anormaux, allant jusqu’à l’interdiction temporaire, par arrêté municipal, de la baignade et des activités nautiques au niveau de la zone polluée.

Consulter les plans des zones surveillées :
Plage de l'Anse Vata 1
Plage de l'Anse Vata 2
Plage de la Baie des citrons
Plage de Magenta
Plage de la promenade Pierre-Vernier
Plage de la pointe Magnin
Plage du Kuendu beach

Résultats d'analyse :
Surveillance sanitaire des eaux de baignade réalisée par la Ville de Nouméa - février 2018

Eléments nécessaires à l'interprétation des résultats
Qualité des eaux résiduaires

Les eaux usées et épurées : où vont-elles ? Comment sont-elles contrôlées ?

Les eaux usées (cuisine, salle de bains, WC…) sont évacuées dans des dispositifs d’assainissement autonomes, des micro-stations, ou vers l’une des six stations d’épuration communales où elles sont traitées (Rivière-Salée, Yahoué, Tindu-Kaméré, Magenta, Anse Vata et la nouvelle station James-Cook).

Les eaux épurées (eaux résiduaires), rejetées par la suite en mer, sont très régulièrement surveillées par les contrôleurs de la DRS (Direction des Risques Sanitaires). Les échantillons, ponctuels, font l’objet de multiples analyses : pH, température, matières en suspension, etc.

Les résultats des analyses sont ensuite confrontés aux normes définies par un arrêté fixant les prescriptions techniques relatives aux ouvrages de collecte et de traitement des eaux usées.

Toute non-conformité est signalée à la Division eau et assainissement de la mairie et un bilan mensuel est établi afin d'identifier les causes des éventuels dysfonctionnements et de permettre l'amélioration du système d'exploitation.

Chiffres clés

  • 8 300 analyses par an des eaux de distribution, des eaux de baignade et des eaux résiduaires
  • 6 stations d’épuration surveillées mensuellement
Qualité des eaux de distribution

De l’acheminement au contrôle de la qualité, retrouvez les informations utiles sur l’eau provenant de nos robinets

A Nouméa, l’eau du robinet provient du barrage de la Dumbéa et d’un captage sous la rivière de la Tontouta. Elle est amenée jusqu’au Mont-Té (entre Montravel et le 4e-Km). Traitée et purifiée par filtration, puis désinfectée par chloration, elle est ensuite stockée dans un premier grand réservoir, puis dans une douzaine d’autres répartis dans les quartiers de Nouméa afin de gérer la production et la distribution. Tout ce travail est effectué par la Division eau et assainissement de la mairie, responsable d’environ 300 km de conduites rien que sur Nouméa, en collaboration avec l’exploitant, la Calédonienne des eaux (CDE), qui assure un contrôle permanent de l’eau potable aux différentes étapes de la production, du traitement et de la distribution.

L’eau de distribution est régulièrement surveillée par les contrôleurs du la DRS (Direction des Risques Sanitaires), notamment à la sortie des robinets des écoles où des échantillons sont prélevés chaque mois, afin de s’assurer de la qualité de l’eau dans tout le réseau.

Chiffres clés

8 300 analyses par an des eaux de distribution, des eaux de baignade et des eaux résiduaires