Options avancées

Stationnement

La règlementation en matière de stationnement payant privilégie l’accès au centre-ville. Elle permet de limiter le stationnement sédentaire et les « voitures ventouses » sur la voie publique, et offre plus de facilité de parking pour se rendre au cœur de la ville. 

Ainsi, deux tarifs – zone rouge et zone bleue – coexistent aujourd’hui. Le temps de stationnement sur voirie a été augmenté, pour le même prix, afin de permettre aux usagers de faire leurs emplettes en toute sérénité. On peut désormais stationner deux heures en zone rouge (contre une heure auparavant) et trois heures (au lieu de deux) en zone bleue.

Parallèlement, le parc des horodateurs – dont le nombre s'élève à 104 – permet d’éviter aux conducteurs de marcher trop longtemps à la recherche d’une machine.

Enfin, de nouveaux modes de paiement pratiques sont disponibles, comme la carte à décompte (parking Banian) ou la carte à puce (horodateurs centre-ville et parking Banian).

Ce sont ainsi plus de 6 500 places, dont plus de 3 000 gratuites, qui sont offertes aux automobilistes dans le centre-ville et au Quartier-Latin.

Des parkings pour les deux roues en centre-ville !

Les deux premiers parkings pour les deux roues situés, l’un au coin de l'avenue du Maréchal-Foch et de la rue Jean-Jaurès, et l’autre  à l’angle de l’avenue du Maréchal-Foch et la rue de l’Alma, peuvent accueillir une vingtaine de deux roues motorisés, selon leur taille, et dix vélos peuvent y être garés gratuitement. Leur localisation résulte d’une enquête de terrain des usages actuels et tient compte des autres contraintes de la voirie.

Chiffres clés

  • 6 500 places de stationnement (parking, stationnement sur voirie, etc.), dont plus de 3 000 gratuites
  • Un parc de 104 horodateurs
  • 24 heures : limite du temps de stationnement sur les places gratuites
  • 3 000 F : amende encourue si votre véhicule est stationné hors des emplacements
  • 2 parkings deux roues en centre-ville