Options avancées

Tout ce qu'il faut savoir sur Wolbachia, le projet anti-dengue

13 mai 2019

Voir toutes les actualités

Nouméa est la première ville de Nouvelle-Calédonie (et du territoire français !) à adhérer au World Mosquito Program. L'organisation développe dans douze pays du monde une méthode innovante pour lutter contre les maladies transmises par les moustiques.

Trois questions à Magali Dinh, responsable de l'engagement communautaire au World Mosquito Program en Nouvelle-Calédonie.

Un an après la signature du partenariat entre la Ville et le World Mosquito Program, où en est le projet Wolbachia à Nouméa ?

Nous sommes en train d'élever des moustiques-tigres de souche locale auxquels nous avons inoculé la bactérie Wolbachia, qui réduit considérablement leur capacité à transmettre ces maladies à l'homme. Au fil de la reproduction, ils vont propager Wolbachia parmi leurs congénères sauvages. La population de moustiques susceptible de transmettre les virus va donc fortement diminuer.
En parallèle, nous menons des campagnes d'information du public. Car rien ne se fera sans l'approbation des habitants de Nouméa.

Quand pourraient avoir lieu les lâchers de moustiques ?

A partir de juillet, jusqu’à décembre, si nous avons le feu vert de la population. Des moustiques adultes porteurs de Wolbachia seront lâchés une fois par semaine dans 3 500 points de la ville, soit environ tous les 150 mètres. Nous remettrons aussi aux particuliers qui le souhaitent des œufs qu'ils pourront faire éclore dans leur jardin. Et cela suffira pour plusieurs années, c'est vraiment une méthode durable.

Comment pouvez-vous être sûrs que cette bactérie est totalement inoffensive pour les hommes, les animaux et l'environnement ?

D'abord parce qu'elle est présente de manière naturelle chez 60% des insectes : des mouches, des libellules, des papillons, et même chez d'autres moustiques. Et puis ce programme est développé depuis 2011 en Australie, on a même vingt ans de recul en laboratoire. Ce n'est pas du tout une expérimentation, on a déjà des résultats concluants. En Australie, une fois la population de moustiques Wolbachia bien installée, le nombre de cas de dengue à tout de suite diminué. Aujourd'hui, 12 pays font partie de ce projet. Près de nous, Fidji, le Vanuatu et les Kiribati ont commencé les lâchers l'année dernière.
L'espoir que l'on porte, c'est de réduire drastiquement les cas de dengue à Nouméa, et d'étendre ensuite le programme pour que d'autres communes de Nouvelle-Calédonie en profitent !

 

Le projet Wolbachia en images

 

 
Plus d'informations

N° vert : 050 008
www.wmpnc.org
Facebook : World Mosquito Program Nouvelle-Caledonie
 

Voir sur Youtube

Rechercher une actualité