Options avancées

Inscrits au Patrimoine mondial

Depuis le 8 juillet 2008, une partie des lagons, récifs et mangroves de Nouvelle-Calédonie est inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco. Ce patrimoine est constitué de six sites, dont deux en province Sud : le Grand Lagon Sud et la Zone Côtière Ouest. Ils sont entourés de « zones tampons », à terre comme en mer, qui ne font pas partie du bien inscrit mais qui, en constituant des zones de vigilance, permettent d'en améliorer la préservation.

L’inscription d’un bien au Patrimoine mondial de l'Unesco représente un label d'excellence. Elle reconnaît la valeur universelle exceptionnelle de ce bien à l'échelle mondiale, tant au niveau de sa beauté, de son bon état de santé général, que de sa diversité en termes de paysages sous-marins et de sa richesse en espèces marines.  L’inscription n'est pas une mise en réserve. Les activités pratiquées (pêche, tourisme…) peuvent être maintenues, à partir du moment où elles ne représentent pas une menace pour la valeur inestimable du bien.

Afin de préserver ce patrimoine remarquable pour que les générations futures puissent également en jouir et en vivre, des comités de gestion participative ont été instaurés, site par site. Ils réunissent populations, professionnels (pêcheurs, opérateurs touristiques, agriculteurs...), associations, instances coutumières, communes, et sont chargés de concevoir et proposer un plan de gestion pour chaque site.

Renseignements : Direction de l'Environnement de la Province Sud (DENV) – 19, avenue Foch, Nouméa – Tél. : 24 32 55