Options avancées

L’origine de certains quartiers

  • Baie des Citrons : anciennement anse du Styx, du nom d’un aviso à vapeur. Plantée en citronniers en arrière de la plage avant 1900, elle prendra par habitude le nom de baie des Citrons. BD aujourd’hui…
  • Anse Vata : dénommée baie des Canards, puis anse des Santals ou ouata, wata en drubea-kapone, d’où Vata.
  • Quartier-Latin : de l’autre côté des marécages par rapport au centre-ville, il fait référence au quartier Latin de Lutèce, lieu d’implantation des Romains sur la rive gauche de la Seine, le reste de la ville gauloise étant installée sur l’île de la Cité.
  • Baie de l’Orphelinat : appelée baie des Anglais puis anse Bayonnaise, elle prend le nom de baie des Pêcheurs en 1867. Elle tire son nom actuel de l’établissement qui  accueillait les pupilles de l’impératrice, de jeunes orphelines de l’Assistance publique.
  • Cap Horn : ce nom désormais disparu désignait la colline en bordure des marécages sur laquelle se trouve aujourd’hui la cathédrale.
  • Baie de la Moselle : anciennement anse Pipy, puis anse de l’Aventure (navire du gouverneur Du Bouzet), elle porte aujourd’hui le nom d’un navire de transport, la Moselle, stationné en Calédonie jusque fin 1856.

(sources : magazine Sud Infos, Benoît Delvinquier)