Options avancées

Ma ville en images

Entre modernité et tradition

Entre modernité et tradition

Retour à la liste des albums
  • 1932

    L’électricité commence à être distribuée dans Nouméa en 1932. En 1883, la ville était éclairée par des réverbères à gaz.

  • 1942-1946 Nouméa

    La ville est métamorphosée. Des demi-lunes apparaissent partout. De nouveaux quartiers se créent. Tous les bâtiments publics et quelques grandes maisons privées sont réquisitionnés pour les Alliés.

  • 1939 - Cathédrale de Nouméa

    Le 23 mars 1939, Henri Martinet effectue la première liaison Nouvelle-Calédonie - France à bord de l'Aiglon. Après cinquante-deux escales, il touche la France le 20 mai. Cet exploit demeure le plus long trajet en ligne droite qu'un équipage amateur français ait accompli.

  • 1929-1939 Baie de la Moselle, Nouméa

    Un premier emprunt est débloqué pour les grands travaux de remblaiement de la baie de la Moselle décidé par le Conseil général afin de résorber le chômage.

  • 1939 - Nouméa

    Le 2 septembre 1939, c'est la mobilisation générale : la France déclare la guerre à l'Allemagne. En Nouvelle-Calédonie, 800 hommes sont concernés.

  • 1943 - Vallée du Tir, Nouméa

    La deuxième vallée du Tir, quartier des ouvriers de la SLN, rassemble une grande partie de la communauté asiatique. L'espace est investi par l'armée américaine, entre le QG du Général Patch et les dépôts de munitions à Doniambo. Ceux-ci explosent en 1943 en faisant 52 morts, 38 disparus et 90 blessés graves.

  • 1945 - Nouméa

    C'est la victoire des Alliés, l'Allemagne capitule le 8 mai 1945. Les Calédoniens, défenseurs de la France libre, remonteront les Champs-Elysées le 18 septembre 1945 aux côtés du général de Gaulle sous les acclamations des Parisiens.

  • 1942 - Hôtel de la gare, Nouméa

    En mars 1942, 17 000 Américains débarquent en Nouvelle-Calédonie pour contrer l'avancée japonaise dans le Pacifique et y installer une base arrière. Plus d'un million d'hommes séjourneront sur le Caillou durant les quatre année de la présence américaine. Le Général Patch installe son QG dans l'Hôtel du Pacifique.

  • 1942-1946 Anse-Vata, Nouméa

    Devenue la promenade favorite des Nouméens, l'Anse Vata a longtemps été peu habitée. Le quartier se développe principalement avec l'installation de l'armée américaine qui y installe son QG (le Pentagone) et un hôpital. Aujourd'hui, touristes et véliplanchistes investissent les lieux.

  • 1950

    Les déplacements demeurent difficiles. Les routes ne sont encore que des pistes et les rivières se franchissent sur les bacs.

  • 1931

    L'île se désenclave en 1931 avec la première liaison radio Nouméa-Paris.

  • 1931

    Roffey part, le 21 novembre 1931, de Ouaco sur l'Aigle Doré et rejoint pour la première fois l'Australie en 11 heures et 20 minutes.

  • 1942-1946

    Lieu de villégiature, entre plage et hippodrome, le quartier de Magenta reste longtemps rural. Il change de visage les installations américaines de la seconde guerre mondiale. Le champ de courses devient un aérodrome.

  • 1953-1946 Place Courbet, Nouméa

    En 1945 prend fin la guerre du Pacifique. Les Américains repartent et la Nouvelle-Calédonie retrouve sa quiétude. Un vœu avait été fait par Mgr Bresson et la population pour que l'île soit épargnée d'un débarquement des Japonais. Ce vœu exaucé, on édifie une église en 1953.

  • 1920-1930 Nouméa

    Après la Grande Guerre, les progrès techniques font entrer les Calédoniens dans une période de relative aisance et de grandes innovations.

  • 1942-1946 Logements des surveillants militaires de Montravel

    Un camp de la Pénitentiaire était installé à Montravel pour abriter les ateliers d'habillement et les répétitions de la fanfare du bagne. Ces locaux ont été ensuite transformés pour accueillir l'école des moniteurs indigènes. Pendant la guerre, le camp Jeanne-d'Arc, peuplé de Noirs américains, y élut domicile.

  • 1936 - Thio

    Charles Mitride (1871-1936) est le fils aîné d'une famille réunionnaise qui vient s'installer en Nouvelle-Calédonie. Il entre dans l'administration des Postes en 1896. Passionné de photographie, il immortalise l'existence des colons, des forçats et des indigènes qui cohabitent dans la Brousse calédonienne.

  • 1932 - Tontouta

    Le Biarritz, premier avion venant de France, atterit à La Tontouta en avril 1932, après vingt-cinq jours de vol.

  • 1939 - Domaine Ouaco

    L'économie reste largement basée sur l'élevage extensif. Les stockmen parcourent la Brousse pour rassembler puis vendre le bétail.

  • 1929-1939 Nouméa

    Le gouverneur Guyon souhaite, comme ses prédécesseurs, doter la Nouvelle-Calédonie d'une réelle infrastructure routière et portuaire. Mais la crise de 1929 et la chute du cours du nickel freinent ses ambitions.

  • 1930 - Nouméa

    En 1930, un service automobile postal et passager relie Nouméa à Muéo. En 1937, on compte déjà 1 300 voitures en Nouvelle-Calédonie.

Plein écran
Voir sur Youtube

Rechercher un média