Options avancées

Historique

Après le départ des soldats américains, en 1946, la municipalité met progressivement en place un service incendie au quai de la Flottille (quai Jules Ferry), juste derrière l’hydrobase de Nouméa. Les premiers temps, les pompiers de la ville utilisent les engins-pompes laissés par les Américains.

Le 5 décembre 1983, la garde (ensemble du personnel qui arme les engins) quitte définitivement les quais pour aménager rue Georges-Clémenceau à l’intérieur du Centre de secours principal « Lucien-Parent », baptisé ainsi en hommage au premier chef des pompiers nouméens. Quinze jours, plus tard, le 20 décembre, la caserne est inaugurée par le maire Roger Laroque et son premier adjoint Jean Lèques.

On appelle Centre de secours principal tout centre de secours pouvant assurer au moins quatre départs simultanés, dont un départ en intervention pour une mission de lutte contre l'incendie et deux départs en intervention pour une mission de secours d'urgence aux personnes.

Un nouveau centre de traitement des appels à été inauguré en 2014 à Normandie.