Options avancées

En bateau

Le Port Autonome accueille cinq marinas d'une capacité de plus de 1 500 anneaux à flot, trois ports à sec offrant 240 places, ainsi que deux aires de carénage et une vingtaine de places d'hivernage.

  • Au cœur de la ville, Port Moselle possède une capacité de 550 places à flot et 90 places à terre. Il affiche un tirant d'eau moyen de 6 m et propose tous les services d'un port de plaisance moderne aux plaisanciers calédoniens ou en escale.
  • La marina du Cercle nautique calédonien (CNC), baie des Pêcheurs, dispose désormais de 620 places. Son aire de carénage peut accueillir des unités jusqu’à 17 m de long, 4,90 m de large, 2,50 m de tirant d’eau et pesant moins de 40 t.
  • Tout près de là, de l’autre côté de Port-Plaisance, la marina de Port Brunelet qui, comme Port Moselle, est gérée par la Sodemo, compte 120 postes à flot. Alors que le port voisin de Sunset Marina en propose 70.
  • Baie de l’Orphelinat, Port du Sud est la marina la plus récente. Les installations à flot comportent 6 pontons flottants pour 250 navires de 8 à 25 m et un grand quai pouvant accueillir des yachts de 40 m. Par ailleurs, 50 emplacements à sec attendent les bateaux sur remorque.
  • De son côté, Nouville Plaisance, tout près du Camp-Est, offre 100 places en port à sec, une aire de carénage de 35 places et 20 places d'hivernage.

Consulter le plan intéractif de la ville (rubrique transports) pour localiser les ports de plaisance et les mises à l'eau

EN SAVOIR PLUS

Mises à l’eau

Si votre bateau ne se trouve pas dans une des cinq marinas de Nouméa, mais dans votre jardin, il faudra le glisser sur une remorque, l’accrocher à votre véhicule et vous rendre à l’une des quatre rampes de mise à l’eau aménagées dans la commune ... Lire la suite

Navettes maritimes

Dans le cadre du plan de déplacement de l’agglomération nouméenne (PDAN) adopté en 2010 et visant à fluidifier les déplacements des habitants d’ici cinq à dix ans, le Syndicat mixte des transports urbains du Grand Nouméa (SMTU) a lancé une étude de faisabilité concernant la mise en place de navettes maritimes entre Nouméa et le Mont-Dore, plus précisément entre la baie de la Moselle et le Vallon-Dore.