Options avancées

Raccordement

Il ne suffit pas de créer des réseaux séparatifs pour alimenter en eaux usées brutes les stations d’épuration (dont 3 STEP récentes : James Cook au centre-Ville, Montravel et Baie Sainte Marie), il faut aussi que les particuliers se raccordent sur ces nouveaux réseaux !

La mise en place progressive des réseaux d’assainissement séparatifs collectif à Nouméa va donc s’accompagner du raccordement des riverains à ces réseaux dans les meilleurs délais. Le Règlement de l’Assainissement (RA), applicable depuis le 1er janvier 2016, précise l’obligation pour les usagers de se raccorder directement sur le réseau d’eaux usées dans un délai de deux ans, en déconnectant leurs ouvrages de traitement individuel (fosse septique, percolateur, lit filtrant, …).

La Division Performance des Services Délégués de la Ville a pour mission d’informer les administrés pour lesquels le raccordement est nécessaire, de les inciter à séparer dans leur parcelle les eaux usées brutes et les eaux pluviales, avant de les raccorder sur les réseaux séparatifs existants sur le domaine public (eaux usées / eaux pluviales). Les agents du bureau « raccordement à l'assainissement et permis de construire » se rendent chez les particuliers pour établir un diagnostic assainissement de leur parcelle, à charge ensuite aux usagers de réaliser un devis pour la réalisation des travaux de raccordement (travaux déductibles des impôts). A la fin des travaux, une visite de contrôle doit être sollicitée par l’usager pour vérifier la conformité des raccordements à l’assainissement.

Il est à noter que plusieurs entreprises ont suivi une formation raccordement dispensée par la Ville de Nouméa afin de préciser les prescriptions techniques à respecter. La liste de ces entreprises pourra être remise aux particuliers qui le souhaitent lors de la visite du diagnostic assainissement réalisée par un technicien du bureau raccordement à l’assainissement.

Accéder au formulaire en ligne de demande de raccordement au réseau d'assainissement /

Les agents de la Ville procèdent également à des vérifications de la conformité des branchements existants.

Les Nouméens doivent aussi être acteurs, dans cette démarche d’amélioration du cadre de vie et de la qualité des rejets dans le milieu ; il faut rappeler que les performances de traitement des stations d’épuration sont bien supérieures à celles d’un système de traitement autonome.

Pour ceux qui ne sont pas raccordables, le contrôle et l’entretien régulier de leur système de traitement autonome est obligatoire.

Chacun peut prendre attache auprès du bureau raccordement afin de connaître la  situation de leur habitation au regard des réseaux d’assainissement publics : raccordés, raccordables immédiatement ou raccordables à plus longue échéance.

Sur le plan environnemental, ces raccordements permettront de préserver le milieu récepteur (zones de baignade, marinas, …) avec un rejet après traitement collectif équivalent à des eaux de baignade. Privilégier l’assainissement collectif a un coût, pour la Ville comme pour les usagers, mais aussi des répercussions directes sur le milieu naturel.

EN SAVOIR PLUS

Permis de construire et raccordement

Lors de l’instruction des nouveaux permis de construire, la Division Performance des Services Délégués de la Ville (DPSD) vérifie la conformité du raccordement en corrélation avec le schéma directeur d’assainissement. Au niveau des rues équipées de réseaux séparatifs raccordés à une station de traitement, la DPSD donne comme consigne de ne plus installer de micro-station mais de se connecter au réseau séparatif, un droit de raccordement étant exigé.