Le service civique

Chaque année, la Ville de Nouméa propose de recruter des jeunes, âgés de 16 à 25 ans, dans le cadre du service civique, pour des missions de 6 mois dans les domaines de l’environnement, du sport, de la culture ou encore de la citoyenneté.

Mis en place depuis 2010 au niveau national, le service civique est un dispositif qui encourage les jeunes à s’engager en tant que citoyens dans une mission d’intérêt général. 

LE SERVICE CIVIQUE, C’EST QUOI ?

  • Un engagement citoyen : destiné aux  jeunes de 16 à 25 ans, le service civique leur donne l’opportunité de découvrir la notion d’engagement, au contact des administrés. Au dela de l’expérience professionnelle (voir ci-dessous), une mission de service civique permet au jeune de recevoir et de transmettre le sens des valeurs de la collectivité.
  • Une expérience reconnue : c’est également une opportunité de développer et d’acquérir de nouvelles compétences. Le service civique est un atout pour l’avenir du jeune en mission : l’engagement sur plusieurs mois permet de vivre de nouvelles expériences et de croiser des opportunités au regard de son projet de vie.
  • Un dispositif national : reconnu par la loi du 10 mars 2010 en métropole, l'engagement de service civique est un dispositif qui permet d'effectuer une mission au service de l'intérêt public.
  • La Ville engagée pour la jeunesse : en offrant des missions, la ville veut valoriser les potentiels des jeunes nouméens, inciter le développement de l’esprit citoyen, de faire découvrir les compétences et les valeurs de la collectivité, tout en créant du lien social entre ses habitants.

POUR QUI ? 

Le service civique s’adresse à tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans.
Aucun diplôme et aucune expérience ne sont requis pour candidater aux missions proposées. Ce qui compte, c’est la motivation, le savoir-être, le sérieux, la rigueur et la disponibilité sur 6 mois.

LES JEUNES ENGAGÉS CIVIQUE BÉNÉFICIENT

 

  • D'un contrat d'engagement d'une durée de 6 mois ;
  • D'une indemnité de 75 232 francs par mois ;
  • D'une couverture sociale ;
  • D'une formation civique et citoyenne ;
  • D'une formation PSC1 (premiers secours) ;
  • De l’appui d’un tuteur facilitant l'intégration et l'adaptation du jeune au sein de la collectivité.