Options avancées

Ilots voisins

Au sommaire

Depuis que l'île Nou a été reliée à Nouméa et transformée en presqu’île rebaptisée Nouville, l'îlot le plus vaste de la commune est celui de Sainte-Marie. Le plus connu, car le plus proche, est l’île aux Canards (et non l’îlot Canard). L’îlot Maître est le plus fréquenté des voiliers. Et l’îlot Amédée, qui abrite un phare commandant l’entrée de la passe de Boulari, celui qui compte le plus de tricots rayés au centimètre carré !

Mais le littoral nouméen est aussi entouré d'un chapelet d'îles et d'îlots côtiers : l'îlot Lassalle, dans le prolongement de la presqu'île de Tina, au nord-est ; les îlots Fourmis qui comprennent le Petit Fourmi (ou îlot Kuru) et le Grand Fourmi (ou îlot Tué), au large de la baie de Magenta, à l'est ; l'îlot Brun, relié par un pont à la Pointe Chaleix et qui, à l'ouest, ferme la baie de l'Orphelinat ; l'îlot Freycinet, extension du quartier de Koumourou ; ou encore les îlots Tindu et Kaméré, au nord de Ducos.

À cette première liste, il faut ajouter les îlots coralliens du lagon, très prisés des plaisanciers et des amateurs de sports de glisse ou des amoureux de la nature. Citons Goéland, réserve spéciale fermée au public entre novembre et février, période de nidification de la sterne de Dougall dont 10 % de la population mondiale réside en Nouvelle-Calédonie, ou encore Signal et Larégnère, autres petits coins de paradis à moins d’une heure de bateau de Nouméa, où l’on peut plonger au milieu de superbes fonds sous-marins.

L’ensemble des îlots sont gérés par la province Sud.

île aux canards

Île aux Canards

Descriptif :

On y accède en deux minutes par bateau taxi, depuis de la base de loisirs de l’anse Vata, ou, un peu moins rapide, par bateau à fond de verre, lequel se prend en dessous du restaurant Fun Beach, à l’extrémité nord de la même anse Vata. L’île aux Canards est le lieu idéal pour se dépayser, sans s’éloigner de la ville. Sur place, plusieurs options : se baigner, se prélasser dans une chaise longue à l’ombre d’un parasol sur la partie de l’îlot spécialement aménagée pour les visiteurs ; se restaurer ou boire un verre sous le grand faré traditionnel. Ou partir à la découverte d’un des trois sentiers découverte :

  • Le sentier botanique qui valorise la végétation arbustive.
  • Le sentier artistique où sont exposées une centaine d’œuvres originales réalisées par des sculpteurs et plasticiens océaniens.
  • Le sentier sous-marin, un parcours de 400 m peu profond et près de la plage. Des bouées jaunes balisent le chemin à suivre. Un aquaguide (plaquette immergeable) présente des dizaines de poissons faciles à observer – perroquets, poissons clowns, papillons, demoiselles… – évoluant au milieu de colonies coralliennes multicolores. Accessible à tous, cette expérience inoubliable vous fera explorer un aquarium naturel d’une richesse exceptionnelle et vous sensibilisera un peu plus à sa préservation. Le week-end, des bénévoles du Centre d’initiation à l’environnement répondront à toutes vos questions.

L’île aux Canards a été classée réserve protégée. La pêche et la chasse sous-marine y sont strictement interdites.

EN SAVOIR PLUS

Contacts

  • Réservations/Informations Ile aux Canards : 46 92 84
  • Bateaux taxis (traversées toute la journée) : Plages Loisirs – 80, promenade Roger-Laroque – Anse VataTél. : 26 90 00 – plagesloisirs@mls.nc
    Visite guidée du parc à sculptures : chaque premier dimanche du mois de 9 h à 11 h sur réservations au 84.29.69
    Centre d’initiation à l’environnement (bénévoles du sentier sous-marin) : 27.40.39
Retour au sommaire
îlot maître

Îlot Maître

Descriptif :

A environ 7,5 km de Port Moselle et quelque 4,5 km de l'anse Vata, dans l'alignement de l'île aux Canards, l’îlot Maître est situé au cœur d’une réserve marine de 200 ha très poissonneuse. Il est bordé de plages de sable blanc idéales pour une petite baignade à marée haute. Au milieu des patates de corail, les amateurs de plongée pourront découvrir les merveilles de la faune et de la flore sous-marines. Cet îlot constitue également l’un des spots favoris des kite-surfers, mais aussi des marins de Nouméa qui y mouillent régulièrement leur voilier pour tout le week-end. Les autres peuvent prendre une navette au départ de Port Moselle, ou un bateau taxi depuis l’anse Vata.

Un hôtel de luxe, l'Escapade, s’est implanté au cœur de l’îlot. Il dispose de deux types de logements : des bungalows au milieu de la végétation ou sur pilotis avec une superbe vue au soleil couchant. L’hôtel met à la disposition de ses clients une piscine, un bar restaurant et leur propose des activités nautiques.

EN SAVOIR PLUS

Contacts

  • Bateaux taxis (traversées toute la journée) : Plages Loisirs – 80, promenade Roger-Laroque – Anse VataTél. : 26 90 00 – plagesloisirs@mls.nc
Retour au sommaire
îlot Sainte-Marie

Îlot Sainte-Marie

Descriptif :

Les îlots Sainte-Marie qui encadrent la baie du même nom au sud-est de Nouméa sont au nombre de trois : l'îlot Sainte-Marie (ou Grand Sainte-Marie ou encore île N'Géa), l'îlot Uéré (ou Petit Sainte-Marie) et, plus modeste, l'îlot N'do.
L'îlot Sainte-Marie offre plusieurs plages servant de lieux de camping ou de déjeuners pour les Nouméens, et notamment les élèves de la base nautique de la côte Blanche. C’est un site idéal pour initier les débutants à la navigation.
L'îlot Uéré possède une unique plage dans une petite anse qui sert de lieu de mouillage aux bateaux de plaisance et constitue un lieu fréquenté par les motos marines.

Retour au sommaire
îlot Amédée

Îlot Amédée

Descriptif :

Il se trouve à un peu moins de 13 milles nautiques (environ 24 km) au sud-sud-est de Port Moselle, devant la passe de Boulari, l'un des principaux points d'entrée des navires dans le lagon calédonien. L’îlot Amédée est célèbre pour son phare qui culmine à 56 m (l’un des plus hauts au monde) – au sommet des 247 marches grimpant à l’intérieur de sa structure métallique – et propose une vue panoramique sur le lagon de toute beauté.
Le phare a été commandé et offert à la colonie par l’empereur Napoélon III et inauguré le 15 novembre 1865 le jour de l’anniversaire de son épouse. Construit et exposé à La Villette, à Paris, il a ensuite été acheminé en pièces détachées jusqu’à Nouméa, avant d’être assemblé sur l’îlot. Par temps clair, le feu du phare Amédée porte jusqu’à 32 milles (presque 60 km).

Situé au milieu d’une zone classée en réserve marine, cet îlot, sur lequel le Mary D vous conduit en 45 mn au départ de Port Moselle, est particulièrement réputé pour ses fonds sous-marins. Deux épaves sont échouées à proximité : celles de la Dieppoise et de l’Ever Prosperity.

Retour au sommaire
Îlot Signal

Îlot Signal

Descriptif :

En face de la passe de Dumbéa, l’îlot Signal se niche à 8 milles nautiques (environ 15 km) à l'ouest de Nouméa, et à quelque 45 mn de bateau. C’est ici que le capitaine de vaisseau Tardy de Montravel fit édifier une pyramide triangulaire en bois et coraux d’une hauteur de 10 m, qui servait de signal (d’où son nom) aux navires se rendant à Port-de-France (Nouméa) par la passe de Dumbéa. Aujourd’hui, un petit chemin terrestre a été aménagé. Il permet de faire le tour de l’îlot et de découvrir les vestiges de cette ancienne balise.
Attention cependant de ne pas effrayer les oiseaux marins qui peuvent nicher sous, ou à proximité de, la passerelle en bois.
De nombreuses formations coralliennes entourent l’îlot, classé réserve naturelle. Vous pourrez y découvrir une grande diversité de coraux et toutes sortes de poissons. Si vous n’êtes pas adepte de la randonnée palmée ou de la plongée sous-marine, vous pourrez vous prélasser sur les belles plages de sable fin de Signal, ou encore vous reposer à l’ombre des farés.
Comme dans toute réserve, il est essentiel de respecter l’environnement, de ne pas pêcher ni chasser, de ne rien prélever à terre et sous l’eau, de ne pas faire de feu en dehors des espaces prévus à cet effet et, bien entendu, de rapporter tous vos déchets à Nouméa !

Retour au sommaire
Îlot Larégnère

Îlot Larégnère

Descriptif :

L'îlot Larégnère se situe à 7 milles nautiques (environ 13 km) à l'ouest-sud-ouest de Nouméa, et à 40 mn de bateau-taxi. Avec ses plages de sable fin, son eau limpideet sesfonds marins exceptionnels, c’est une destination très prisée des Nouméens le week-end et pendant les vacances. Il est possible d’y planter sa tente à côté d’un des farés. Bien sûr, palmes, masque et tuba sont des accessoires indispensables avant d’embarquer pour Larégnère. Clowns, papillons, demoiselles, perroquets… 130 variétés de poissons ont été recensées dans cette réserve naturelle. Tricots rayés, tortues ou requins pointe noire peuvent également croiser votre chemin, surtout si vous dépassez la barrière de corail de l’îlot pour aller nager au-dessus du tombant, à une profondeur de 7 m maximum. Le spectacle y est grandiose.
Sur Larégnère, vous pourrez également observer des oiseaux marins, comme la sterne à nuque noire ou le puffin du Pacifique. Mais attention de ne pas les déranger. Comme dans toute réserve, il est essentiel de respecter l’environnement, de ne pas pêcher ni chasser, de ne rien prélever à terre et sous l’eau, de ne pas faire de feu en dehors des espaces prévus à cet effet et, bien entendu, de rapporter tous vos déchets à Nouméa !

Retour au sommaire