Réduire mes déchets

Enfouis pour la plupart à l’installation de stockage des déchets (ISD), les déchets ménagers peuvent néanmoins être réduits et recyclés afin d’amoindrir notre impact sur l’environnement. Pour soutenir les Nouméens dans cette démarche, la ville initie diverses actions visant à réduire, trier et recycler les déchets.

Des ateliers écocitoyens pour s’initier à la fabrication de produits ménagers ou de cosmétiques naturels, au jardinage sans recours à des produits chimiques, pour prendre soin de son bébé au naturel, pour minimiser l’usage de plastiques… autant d’opportunité pour apprendre à mieux consommer tout en réduisant ses déchets.

Le « défi famille zéro déchets » :  cette initiative du programme local de prévention des déchets (PLPD) de la ville fédère 20 foyers témoins sélectionnés en partenariat avec l’association Zéro Déchet NC. Les familles qui participent à ce défi sont accompagnées pendant 6 mois pour s’initier aux écogestes et apprendre à consommer différemment afin de réduire significativement leurs déchets.

Le programme de compostage proposé par la ville permet de se former à cette démarche, mais également de bénéficier d’un accompagnement financier pour l’acquisition d’un composteur ou d’un lombricomposteur. 

Des outils pour faciliter le réemploi ou la réparation des objets tels que la mise à disposition de bornes textile - qui accueillent les dons de textile et de maroquinerie en état d’usage afin de les redistribuer aux associations caritatives ou au vesti-boutiques - ou bien encore les ateliers « brico palettes » ou « repair café » proposés dans les espaces municipaux pour apprendre à réparer son mobilier et les appareils électroniques. 

Des points d’apport volontaire de déchets recyclables (canettes en aluminium, verre et papier) ainsi que trois déchèteries situées au plus près de chaque habitant afin de donner une seconde vie à ces matériaux :

  • le papier est mis en balle sur le territoire avant d'être exporté pour être transformé en papier recyclé ou en essuie-tout
  • le verre est broyé puis valorisé localement pour la production de matériaux de construction ou de filtres pour piscine...
  • l'aluminium, matière recyclable à l'infini, est fondu en lingot localement puis réutilisé sur le territoire ou à l'export, afin de contribuer à réduire l'extraction de bauxite.

Les initiatives dans la réduction des déchets 

  • Les produits plastiques à usage unique sont désormais interdits sur le territoire. Chacun peut également veiller à acheter des produits les moins emballés possible.
  • Plus de 1 400 artisans sur le territoire sont à même de réparer les objets et équipements défaillants (électroménager, appareil électriques et électronique, matériels de jardinage, bricolage, textiles, cycles…). Consultez l’annuaire des artisans de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CMA-NC)  pour trouver un artisan réparateur.
  • Le système « un pour un » permet, lors de l’acquisition d’un nouvel appareil électrique ou électronique, de faire reprendre l’ancien par les commerçants adhérant à ce programme. Rendez-vous sur le site de Trecodec ou sur l’application mobile Trecodec.nc. 
  • Certains produits dangereux peuvent être recyclés : les piles et accumulateurs, les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) - tels que les écrans, le matériel informatique et de télécommunication, le gros électroménager froid et hors froid, les ampoules de nouvelle génération ainsi que le matériel d’éclairage -, les déchets inhérents aux véhicules (véhicules de moins de 3,5 tonnes, les batteries usagées au plomb, les huiles usagées, les pneumatiques). Rendez-vous sur le site de Trecodec ou sur l’application mobile Trecodec.nc