Options avancées

Jeunes sapeurs-pompiers

En 2005, sur proposition du conseil municipal junior, la Ville de Nouméa a mis en place la première formation de jeunes sapeurs-pompiers (JSP). En 2014, près de 40 jeunes se sont présentés au concours de la deuxième promotion. Depuis, 13 enfants suivent une formation de trois ans qui débouchera en 2018 sur le brevet national de jeune sapeur-pompier, diplôme pris en compte lors du recrutement des sapeurs-pompiers volontaires et professionnels.

Tous les mercredis après-midi, hors vacances scolaires, les JSP sont encadrés par des formateurs qui les accompagnent dans leur apprentissage. Ils suivent un programme calqué sur la Métropole, identique à celui destiné aux pompiers volontaires, axé autour du secours à personnes, de la lutte contre les incendies et de la protection des biens et de l'environnement, mais adapté à ces adolescents dont la priorité reste bien sûr l’école.

Au travers d’activités valorisantes, la formation inculque à ces jeunes Nouméens de nombreuses valeurs, comme l’esprit d’équipe, le respect de la hiérarchie, le dépassement de soi, la solidarité… Elle est surtout l’expression d’un très bel engagement citoyen.

Très souvent, elle suscite des vocations, la plupart des JSP désirant devenir sapeurs-pompiers volontaires, voire même professionnels. Si le projet n’aboutit pas, ils auront néanmoins acquis un savoir-faire et un savoir-être qui leur seront utiles tout au long de leur vie.

EN SAVOIR PLUS

Encadrés par leur parrain

Le jeune sapeur-pompier apprend à connaître le matériel d’incendie et les notions élémentaires de son maniement. Il pratique le sport et la gymnastique, s’initie au secourisme, à la discipline et au civisme. Jusqu’à 16 ans, il n’accompagne pas les professionnels et volontaires sur le terrain et doit rester avec son « parrain ». Il participe à des manœuvres régulières à partir de 16 ans, les missions présentant un risque minimal et contrôlé jusqu’à l’âge de 18 ans.